vendredi 31 août 2012

"Fashion victime(s)": Meurtre à la mode

"Fashion victime(s)" est un projet de bande dessinée de 54 pages, illustré par Corentin Lecorsier.

Ce projet est un hommage aux gialli, films italiens des années 60 et 70, mêlant polar et horreur. C'est notamment l'occasion pour moi de payer mon tribut à deux réalisateurs: Mario Bava et Dario Argento.

Synopsis:

Paris, 1975.

L'atelier « Nakamura » est LE haut lieu de la haute couture à travers le monde. Dirigé d'une poigne de fer par le génial et excentrique couturier japonais Tetsuo Nakamura, l'atelier est une véritable « ruche » où cohabitent couturières, mannequins, photographes...
C'est dans ses murs que Macha Erlakof, alias Lana, muse du couturier, est sauvagement assassinée.

Pour l'inspecteur Fournier, en charge de l'enquête, si les indices sont rares, les suspects eux ne manquent pas entre les mannequins rivaux, les agents véreux, les rédactrices en chef caractérielles et les dealers officieux...

Dorian, ancien grand photo-reporter, est embauché par le magazine de mode « Style ». On lui demande de couvrir les préparatifs et le défilé du prochain défilé de la maison Nakamura. Lui qui sort d'une dépression et qui n'a touché à rien d'autre que sa bouteille de whisky depuis des mois, le voilà propulsé dans un univers qui lui ai totalement inconnu. Heureusement, il fait la rencontre de Flora. Ex-mannequin, elle est devenu aveugle à la suite d'un accident de voiture qui coûta également la vie à sa sœur ainé Lola. L'optimisme de Flora aide Dorian à se retrouver et à reprendre confiance en lui. Bientôt, une idylle naît.

Mais l'assassin réapparaît et fait une seconde victime : une simple couturière. Et lorsqu'il surprend l'assassin, Dorian échappe de peu à ses griffes.

Devenu témoin oculaire, Dorian doit répondre aux questions de l'inspecteur et rester sur ses gardes car l'assassin le surveille.

Les meurtres s'enchaînent et la police reste impuissante.

Les deux tourtereaux s'improvisent alors détectives. Après tout, Flora connaît bien le milieu et ses mœurs, et Dorian à l'habitude des situations périlleuses.

Mais qui est cette ombre meurtrière ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire